Filter by

Category

Au cours des réunions de travail sur les écrits professionnels infirmiers, les soignantes de l’unité des troubles du comportement alimentaire (TCA) de la clinique des maladies mentales et de l’encéphale (CMME) du Centre hospitalier Sainte Anne ont été amenées à développer leur raisonnement clinique sur les cibles prévalentes. Une des cibles prioritaire a été : LA PERTURBATION DE LA PERCEPTION TPC.
La perturbation de la perception de l’image du corps est un symptôme majeur dans la description clinique de l’anorexie mentale (CIM 10 et DSM-IV-TR). C’est une difficulté récurrente dans la prise en charge des patientes anorexiques hospitalisées.
Nous avons mené, entre 2008 et 2009, une étude pilote en simple aveugle sur cinquante patientes hospitalisées dans l’unité TCA. Un groupe de vingt-cinq patientes ont bénéficié d’un traitement infirmier centré sur l’utilisation de la technique de toucher thérapeutique, un groupe témoin de vingt-cinq patientes ont bénéficié d’un entretien individuel de relation d’aide thérapeutique centré sur l’image du corps.
La perception de l’image du corps a été mesurée à partir de trois segments (épaules, taille, hanches) et comparées lors des évaluations échelonnées au cours de la prise en charge hospitalière.
L’objectif principal était de vérifier que la mise en œuvre du protocole de soins infirmiers avait un impact positif sur la perturbation de la perception de l’image du corps et d’obtenir une réduction de l’écart( entre perception de l’image par la patiente et morphologie réelle mesurée par l’infirmière) supérieure dans le groupe ayant bénéficié du toucher thérapeutique.
Nous proposons de vous présenter les résultats de cette étude sous forme de poster.

Références
(1) JEAMMET.P. L’anorexie mentale.
(2) MARCOS Isabelle. Corps vécu/corps réel
(3) MOUCHES.A. la représentation subjective de la silhouette féminine.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in