Filter by

Category

Le diabéte insulinodépendant (DID) représente 20% de l’ensemble de cas de diabète. La majorité des cas débute avant 45 ans. Le patient B M âgé de 55 ans célibataire, agent de bureau, diabétique sous insoline depuis l’âge de 24 ans. Suivi en psychiatrie depuis l’âge de 21 ans jusqu’à l’âge de 24 ans pour une anxiété, il a été mis sous benzodiazépine (lexomil),traitement prescrit en suite par son diabétologue jusqu’à l’exacerbation des troubles psychiques notamment l’anxiété,le dégout vital et les troubles de la conscience d’où son orientation à notre niveau pour une prise en charge psychiatrique. La dépression est plus fréquente chez les personnes atteintes de diabète que dans la population générale.La dépression peut se manifester en raison du stress et de l’anxiété occasionnés par le traitement du diabète ,elle est souvent non diagnostiquée ou non traitée.Des données récentes laissent entendre qu’on observe un taux élèvé de troubles anxieux chez les personnes atteintes de diabète type 1, l’anxiété peut être associée à un mauvais contrôle le la glycémie. La coexistence de DID et troubles psychiatriques rend la prise en charge plus complexe : il est nécessaire de dépister, traiter les  troubles psychiatriques et éviter leur retentissement sur la maladie.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in