Filter by

Category

Objectifs : Etudier les caractéristiques sociodémographiques, cliniques, thérapeutiques et toxiques associées aux actes d’homicide chez les patients atteints de schizophrénie.
Méthodes : Il s’agit d’une étude cas témoin rétrospective avec un appariement sur le sexe et l’âge, ayant concerné 30 patients atteints de schizophrénie , auteurs d’actes d’homicide et qui ont été hospitalisés dans le service Azzouhour B à l’hôpital Ibn Nafiss CHU Mohamed VI Marrakech entre le premier  janvier 2005 et  le 31 aout  2015. Ces patients ont été comparés à une population composée de 90 patients suivis pour la même pathologie et n’ayant pas commis l’acte d’homicide.
Résultats : Pour le groupe de patients ayant commis un homicide 28 étaient de sexe masculin et 2 de sexe féminin avec une moyenne d’âge de 37,03.  56,7% étaient issus de milieu urbain, et 96,7% avaient un revenu faible. 60 % avaient fait des études et avaient une profession au moment de l’acte. Concernant la comparaison entre les 2 groupes, on a trouvé comme facteurs associés aux actes de l’homicide : la présence dans les antécédents personnels de tentative d’homicide (p=0,003), de tentative de suicide (p<0,001) et d’acte de violence (p=0,005), les traits de personnalité antisociale présents chez 66,7% des patients du premier groupe (p<0,001), l’absence de traitement avant l’acte (p<0,001), la mauvaise observance et la mauvaise prise en charge familiale (p<0,001) ainsi que l’usage de toxiques présent chez 86,7% des patients du premier groupe avec un p=0,007.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in