Filter by

Category

Introduction :
L’hydrocéphalie est une maladie neurologique due à l’accumulation excessive du liquide céphalo-rachidien suite à une anomalie de sa sécrétion, sa circulation ou son absorption.
Considérée comme la cause réversible la plus fréquente de démence l’hydrocéphalie reste une cause sous-estimée associée aux troubles psychiatriques.
Cas clinique :
Mr O.Y, âgé de 27 ans, célibataire sans ATCD  psychiatrique .Il a été suivi régulièrement en neurologie pour hydrocéphalie tri ventriculaire à pression normale.
En 2012  , démarre pour Mr O.Y   un suivi  au CMP pour un syndrome dépressif majeur  nécessitant un suivi médical  et un traitement  médicamenteux ’antidépresseur' bien conduit (Escitalopram à la dose de 20 mg).
Malgré cette prise en charge, un syndrome délirant à mécanisme hallucinatoire apparait au bout de quelques mois de traitement  motivant plusieurs hospitalisations pour des rechutes itératives et une réponse partielle aux différentes thérapeutiques (antipsychotiques atypiques) sur une période de deux ans.
Devant cette symptomatologie atypique, un  bilan neurologique ( clinique et paracliniques dont l’IRM cérébrale) a permis de mettre en évidence une nouvelle décompensation de l’hydrocéphalie .
Mr O.Y transféré en neurochirurgie , a alors bénéficié en urgence d’une dérivation ventriculaire dans le cadre de la prise de son hydrocéphalie.
Les suites opératoires ont été marquées par l’amendement progressif du tableau psychiatrique délirant à mécanisme hallucinatoire.
L’amélioration clinique a permis une  baisse progressive de la dose des antipsychotiques (Risperdal) jusqu’à l’arrêt  complet.
Conclusion:
Des troubles psychiatriques peuvent donc marquer l’évolution d’une hydrocéphalie ou réveler une décompensation.  De  part les contre-indications et les effets indésirables de certains psychotropes, la prise en charge de cette comorbidité peut se révéler difficile.
D’autres études sont nécessaires pour mieux élucider le lien de causalité pour cette association et pour mettre au point des consensus thérapeutiques adéquats.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in