Filter by

Category

Objectif :
Déterminer la fréquence des symptômes d’anxiété et de dépression chez les mères, leurs conséquences et les solutions possibles.
Comparer les résultats aux données de la littérature.
Méthode :
Etude transversale réalisée par un auto-questionnaire anonyme publié sur les réseaux sociaux dans des groupes de mamans tunisiennes, comportant 26 questions.
Résultats :
375 questionnaires ont été reçus, dont 2 mal remplis.
18% des mamans étaient âgées de 20-30 ans,  69% entre 30 et 40 ans, 11% entre 40 et 50 ans et 2 âgées de plus que 50 ans.
94% des participantes habitaient une zone urbaine, 51% de la classe sociale moyenne, 40% aisée et 9% assez aisée.
96% des interrogées avaient fait des études supérieures, 52.5% occupaient un poste de responsabilité, 28% étaient des fonctionnaires et 19.5% des femmes au foyer.
Le nombre d’enfants était de 3 chez 10% des participantes, 2 chez 50% et de 1 chez 40%.
51.5% des interrogées se débrouillaient seules pour les tâches quotidiennes, 24% sont aidées par leurs conjoints et 24.5% par la grande famille.
61.6% des interrogées avaient une symptomatologie certaine d’anxiété et 34.4% une symptomatologie de dépression.
8% seulement ne présentaient pas d’anxiété et 31% n’avaient pas de signes de dépression.
Ces femmes ont présenté une augmentation de consommation des tranquillisants dans 43% des cas, du tabac dans 23% des cas et du nombre d’arrêts maladies dans 32% des cas.
Les solutions proposées pour améliorer la qualité de vie étaient les voyages ou vacances, les loisirs, le partage des tâches ménagères, la diminution des horaires de travail pour et le déménagement.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in