Filter by

Category

Ce travail évalue la fréquence de consommation du cannabis et du tabac et les représentations concernant le cannabis et la dépendance.
L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 1000 adolescents lycéens de la région du Gharb. L’enquête a reposé sur un questionnaire incluant une description sociodémographique et de scolarité du sujet, la consommation de tabac et de cannabis et les représentations de leurs effets.
Le tabagisme concernait 11,1% des élèves. Parmi eux, 14,9% des sujets étaient fortement dépendants à la nicotine. Le tabagisme était motivé par la relaxation chez les filles (40%) et l’anxiété chez les garçons (41,2%). La majorité des sujets (90,8%) souhaitaient arrêter pour être en meilleure forme physique.
Pour le cannabis, 77,2% des lycéens sont fortement dépendants et 82,7% utilisent le joint comme mode de consommation. L’usage des deux substances psychoactives (SPA) est lié à l’absentéisme, à l’échec scolaire et aux fugues. Les consommateurs de cannabis ont rapporté des effets plaisants et évoquent moins souvent les risques physiques et de retentissement social. Les analyses de régression multiple ont montré que les représentations des effets psychiques et physiques négatifs, les représentations de retentissement scolaire positif du cannabis et les représentations de dépendance, étaient les plus forts prédicteurs de la dépendance au cannabis.
Cette étude confirme la gravité de consommation de SPA à l’adolescence, suggère que l’intervention précoce retarderait l’âge de la consommation et est en faveur des programmes de sensibilisation et d’aide à l’arrêt à destination des lycéens.
Mots-clés : Adolescent ; Tabac ; Cannabis ; Dépendance ; Représentations et croyances.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in