Filter by

Category

L'anxiété est fortement associée au trouble bipolaire. L'impact du trouble bipolaire sur les fonctions exécutives a été largement étudié. Sur le plan neurocognitif, si nous connaissons les répercussions du trouble bipolaire (TB) sur les fonctions exécutives, peu d'études ont recherché si ces troubles étaient différents chez les patients bipolaires ayant pour comorbidité un trouble anxieux. L'objectif de ce travail est de démontrer s'il existe une similitude ou pas entre les troubles des fonctions exécutives dans le trouble bipolaire seul et la comorbidité trouble bipolaire associée l’anxiété. Matériel et méthode : Pour se faire, les fonctions exécutives ont été évaluées à l'aide de quatre tests neuropsychologiques (Stroop, Trail Making Test, Wisconsin, Fluences verbales) chez 30 patients bipolaires, 15 avec comorbidité anxieuse et 15 sans anxiété, diagnostiqués à l'aide du MINI et dont l'existence d'un trouble anxieux comorbide est également déterminée à l'aide du MINI. Les résultats de l'étude montrent que les patients atteints de trouble bipolaire ayant pour comorbidité un trouble anxieux actuel ont de moins bons résultats au STROOP dénomination, Trail Making Test, Wisconsin, Fluences verbales par rapport aux patients ayant un trouble bipolaire sans cette comorbidité. En conclusion : L'Étude montre que les fonctions exécutives sont plus atteintes chez les patients atteints de trouble bipolaire (TB) présentant une comorbidité trouble bipolaire -trouble anxieux. On peut proposer des stratégies thérapeutiques visant la cognition aux patients associant trouble bipolaire- trouble anxieux.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in