Filter by

Category

But :
Déterminer les caractéristiques cliniques et les formes évolutives des réactions pathologiques post-traumatiques  sévères survenues dans les suites d’un attentat terroriste.
Patients et méthodes :
Etude rétrospective menée sur deux ans (2014-2015) auprès de 13 patients ayant été hospitalisés pour la première fois au service de psychiatrie de l’hôpital militaire de Tunis dans les suites d’un attentat terroriste pour des manifestations psycho-traumatiques sévères.
Résultats :
Il s’agit essentiellement de sujets de sexe masculin, jeunes (âge moyen 27 ans), sans antécédents psychiatriques familiaux. Les troubles avaient débuté dans les suites immédiates d’attentats terroristes chez 8 patients et dans un délai inférieur à un mois chez 5 patients. Seulement deux patients avaient des atteintes physiques. La symptomatologie clinique était dominée par les réactions inadaptatives  chez 7 patients type sidération (2 cas), agitation (3 cas), fuite panique (2 cas). Des réactions névrotiques (anxieuses, hystériques, phobiques) avaient été notées chez 4 patients. Deux patients avaient présenté des réactions psychotiques type épisode hypomaniaque et épisode psychotique bref. Tous les patients avaient bénéficiés d’un traitement anxiolytique et/ou hypnotique. Deux patients ont été mis sous antidépresseurs et un seul sous traitement neuroleptique et thymorégulateur. Un seul patient avait bénéficié d’un debrifing.
L’évolution a été marquée par l’installation d’un état de stress post traumatique chez 9 patients. Seulement deux patients avaient présenté une rémission complète.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in