Filter by

Category

Les accidents nucléaires sont des événements rares mais graves, impliquant des conséquences à long terme aussi bien somatiques que psychiques. Un rapport de l'OMS sur les suites de l'accident nucléaire de Tchernobyl affirme que les conséquences les plus importantes de cet accident, en terme de santé publique, ont été celles sur la santé mentale des populations exposées (état de stress post traumatique, dépression, anxiété chronique, suicide)

En 2011 un accident nucléaire de niveau 7 (équivalent à celui de Tchernobyl) a eu lieu à la centrale nucléaire de Fukushima Daichi, faisant suite à un séisme et à un tsunami ayant touché la côte Nord-Est du Japon. Parmi les populations présentes au Japon et exposées à ce triple événement se trouvaient environ 10.000 ressortissants français, dans des situations diverses (expatriation, voyage individuel...).

En 2013, une équipe de recherche associant l'Institut de Veille Sanitaire et l'Université Paris 13 a mené une recherche originale, de méthodologie qualitative, sur des ressortissants français présents au Japon au moment de la "triple catastrophe" de Fukushima, afin d'explorer les conséquences psychiques de cet événement. Nous avons mené des entretiens semi-structurés, analysés grâce à l'analyse phénoménologique interprétative (IPA).
Cette étude était la première phase d'une recherche associant méthodologies qualitatives et quantitatives, et devant déboucher sur l'élaboration d'un questionnaire spécifique d'exposition aux accidents nucléaires.

Dans notre communication orale, nous présenterons une revue de la littérature sur les conséquences psychiatriques des accidents nucléaires, ainsi que les résultats de notre étude originale qualitative sur les ressortissants français présents au Japon au moment de la catastrophe de Fukushima. Cette communication sera également l'occasion de présenter les méthodes qualitatives en recherche clinique, méthodes qui occupent un champ de plus en plus important à l'heure actuelle.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in