Filter by

Category

Introduction : La maladie de Behçet  est une maladie inflammatoire multi systémique, chronique et évoluant par poussées. Des symptômes psychiatriques ont été décrits chez la moitié des patients. Cependant, ils restent peu documentées et non spécifiques. Nous rapportons l’observation d’un patient atteint de neuro-Behçet qui a présenté une symptomatologie thymique atypique et récurrente.
Cas clinique : Mr A. âgé de 44 ans, est suivi depuis l’âge de 35 ans pour des troubles psychiatriques faits d’une alternance d’épisodes dépressifs et d’exaltation thymique. Le patient a bénéficié de la prescription d’un thymorégulateur  et d’un antipsychotique. Malgré une bonne observance au traitement, l’évolution a été marquée par la persistance des signes thymiques. Au cours de son hospitalisation pour une symptomatologie dépressive, le patient a développé une hémiparésie droite. L’examen physique a révélé une aphtose buccale sans localisation génitale. L’examen neurologique a mis en évidence une dysarthrie, un syndrome quadripyramidal avec une tétraparésie, un déficit moteur prédominant à gauche, un signe de Babinski bilatéral. Une imagerie par résonance magnétique cérébrale a montré de multiples lésions ischémiques au niveau capsulo-lenticulaire droit d’allure ancienne et d’autres capsulo-lenticulaires gauches d’allure subaigüe avec d’importantes dilatations fusiformes du système carotidien intéressant les artères cérébrales antérieure et moyenne et un aspect ectasique fusiforme et tortueux. Le diagnostic de la MB a été posé devant l’aphtose buccale, la présence d’un antigène leucocytaire HLA B51. Dès lors, Mr A. a reçu des bolus de corticothérapie associés à l’azathioprine et à des séances de rééducation physique. Après trois mois de traitement curatif, nous avons observé une amélioration nette de la symptomatologie thymique et l’absence de récidive d’accidents ischémiques.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in