Filter by

Category

Introduction :Le syndrome de Munchausen par procuration (SMPP) est un trouble exceptionnel se situant à la frontière des champs pédiatriques, psychiatriques et légaux. Il constitue une forme particulière de sévices à enfant. Le SMPP est difficile à diagnostiquer, car il se manifeste par une symptomatologie variée, avec plusieurs investigations médicales répétées,  et un tableau clinique souvent inhabituel et trompeur pour le médecin. La symptomatologie s’amende habituellement lorsque l’enfant est séparé du parent concerné.
Cas clinique :Madame W âgée de 28 ans est mère de trois enfants. Dans ses antécédents médicaux, elle a été suivie durant sa dernière grossesse pour un diabète gestationnel, traitée par insulinothérapie. Durant l’année précédente, elle a été hospitalisée à plusieurs reprises en endocrinologie pour des épisodes d’hypoglycémie. Le diagnostic  d’un trouble factice a été retenu devant la normalité du  bilan étiologique. La fille benjamine de la patiente, âgée de 2 ans est hospitalisée pour des épisodes de perte de conscience non expliqués. Le bilan étiologique est revenu négatif. L’hospitalisation a duré 2 mois, avec survenue récurrente d’hypoglycémies sévères. Une surveillance stricte a permis de mettre en évidence que la mère injecte de l’insuline à chaque fois à sa fille, dans le but de provoquer la même symptomatologie. La mère avait une attitude apparemment normale, malgré la sévérité des symptômes infligés  à l’enfant, et le risque vital. L’examen psychiatrique n’a pas permis de mettre en évidence un trouble psychiatrique ou un trouble de la personnalité, hormis un trouble factice non spécifié selon la classification DSM V, ce qui correspond  à un trouble de la personnalité et du comportement de l’adulte selon la classification CIM10.
Conclusion :Il est important d’évoquer un syndrome de Munchausen par procuration devant chaque situation ambigüe, afin de prendre les mesures nécessaires pour protéger l’enfant et prévenir le passage à un acte médico-légal.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in