Filter by

Category

Introduction
Malgré l’évolution du regard sur l’homosexualité ces dernières années, elle  reste peu abordée dans notre société et sujette à controverse comme en témoignent plusieurs évènements relatés dans une presse tiraillée entre les droits de l’homme constitutionnels et la loi tunisienne  en vigueur qui criminalise la sodomie.
Objectifs :
Ce travail a été effectué pour avoir un aperçu  sur la perception de l’homosexualité en Tunisie.
Méthodologie
On a établi un questionnaire dédié aux internautes tunisiens portant sur différents items (données sociodémographiques, orientation sexuelle, comportements et sentiments vis-à-vis des pratiques homosexuelles). Le questionnaire a été mis sur internet en octobre 2015 visant différents groupes.
Résultats
Mille six cents soixante et onze internautes ont répondu au questionnaire dont 42.1% sont de sexe masculin avec une moyenne d’âge de 25,2ans, 88.1% sont de zones urbaines avec 95.9% de niveau d’étude supérieur. Dans notre échantillon la religion musulmane est majoritaire avec un pourcentage de 74.9%. L’orientation sexuelle est de 82.2% d’hétérosexuels contre 7.7% d’homosexuels. Seulement 2% des internautes nient l’existence de l’homosexualité néanmoins 74.6% déclarent ne pas pouvoir aborder ce sujet facilement. L’homosexualité est perçue en tant qu’une orientation sexuelle déviante chez 29.7% des internautes, un pêché chez 7.1%, une manière comme une autre d’aimer chez 50.3%.
23.4%  rapportent être dégoutés à la vue de deux personnes de même sexe qui se tiennent la main ou s’embrassent.
46.2% pensent que les homosexuels n’ont pas leur place dans notre culture.
Conclusion
Ce travail montre que l’homosexualité est encore stigmatisée et non tolérée dans la population tunisienne et ceci malgré les droits constitutionnels. Il serait nécessaire d’essayer d’instaurer des cours d’éducation sexuelle dans nos établissements scolaires, des groupes de discussions voir une prise en charge sur le plan psychologique.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in