Filter by

Category

Objectif :
Notre étude vise à estimer la prévalence de l’impulsivité dans un échantillon de patients atteints de trouble bipolaire (n=40), la comparer à celle d’une population de sujets contrôles (n=40), d’identifier les facteurs corrélés à l’impulsivité chez les patients souffrant de trouble bipolaire ainsi que son implication pronostic et thérapeutique.
Méthodologie :
40 patients atteints de trouble bipolaire, stabilisés, ont participé à une étude transversale type cas-témoin.La mesure de l’impulsivité a été effectuée à l’aide  l’échelle de Barratt, BIS11 (version validée en  arabe dialectal).
Un groupe témoin de 40 sujets, choisis au hasard, ont passé l’échelle de Barrat (BIS 11), après avoir éliminé chez eux tout antécédent  de maladie mentale.
Résultat
Les patients souffrant de trouble bipolaire sont  plus impulsifs que les sujets appartenant au groupe témoin .Parmi les patients, ceux qui avait des scores élevés de BIS11, étaient plus agressifs et avaient plus d’antécédents judiciaires et de conduite à risque notamment un abus de drogues ou une alcoolo-dépendance.
Conclusion
La place des troubles de contrôle des impulsions dans le trouble bipolaire demeure un sujet de débat. Ils peuvent être apparemment isolés ou associés à des conduites à risque. Cette association prédit  donc que cette dimension impulsive  pourrait expliquer la prise de risque chez ces patients.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in