Filter by

Category

La Thérapie Fondée sur la Pleine Conscience et la Compassion (TFPCC) constitue une approche nouvelle basée sur le développement à la fois de la méditation pleine conscience et de la compassion vers soi et vers les autres. Les troubles anxieux et dépressifs sont des pathologies fréquentes nécessitant une prise en charge au long terme. Ils entraînent un retentissement sur la vie quotidienne, jusqu’à devenir parfois très invalidants. Le développement de la pleine conscience et le développement de l’auto-compassion ont montré leur intérêt dans ces troubles.
L’objectif de l’étude est de montrer que la TFPCC a une efficacité dans la réduction des symptômes résiduels dépressifs et/ou des symptômes anxieux.
La TFPCC est une thérapie de groupe se déroulant dans le service de psychiatrie adulte du CHU de Caen auprès de patients bipolaires, dépressifs et anxieux, sur 10 séances de 1h30 à raison d’une séance toutes les 2 semaines. Chaque séance procède selon les étapes suivantes : ouverture de la session – méditation sur l’engagement et la motivation ; présentation de la séance du jour ; méditation formelle ; discussion sur la pratique de la session du jour et de la quinzaine passée ; conclusion de la session – méditation d’intention pour la quinzaine à venir.
L’étude porte sur 14 sujets âgés de 18 à 65 ans adressés par leur psychiatre traitant et présentant des troubles anxieux ou un antécédent de troubles dépressifs (dont trouble bipolaire), ayant donné leur consentement éclairé et signé. La Montgomery-Åsberg Depression Rating Scale et l’échelle d’anxiété d’Hamilton ont été effectuées avant (T0) et après (T1) la thérapie.
Les sujets présentent moins de symptômes anxieux (p=0,02) et moins de symptômes dépressifs (p=0,005) à la fin de la thérapie.
La TFPCC a une efficacité dans la réduction significative des symptômes résiduels dépressifs et des symptômes anxieux. Ces résultats sont conformes aux données de la littérature. Les limites sont l’hétérogénéité des troubles, la taille réduite de l’échantillon, l’absence de groupe contrôle, les résultats à court terme.
Il y aurait un intérêt à poursuivre la recherche par des études randomisées et contrôlées, avec un effectif plus important et un suivi des sujets à plus long terme.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in