Filter by

Category

Introduction : L’anxiété chez les schizophrènes est un symptôme fréquent connu sous le nom d’angoisse psychotique. L’entité de schizophrénie pseudo-obsessionnelle a été largement étudié cependant les autres troubles anxieux associés à la schizophrénie restent à nos jours sous diagnostiqués et peu étudiés.
Objectif : Evaluer la prévalence des troubles anxieux dans la schizophrénie et comparer les symptômes psychotiques chez les schizophrènes avec et sans troubles anxieux
Méthodologie : Etude transversale descriptive menée auprès de trente patients schizophrènes (diagnostiqués selon les critères de DSM-4-TR). Ces patients étaient suivis au service de psychiatrie A, La Manouba et stabilisés sous traitement. Un questionnaire préétabli a été rempli pour tous les patients et l’échelle MINI (Mini International Neuropsychiatric Interview) a été utilisée pour le diagnostic des troubles anxieux. 
Résultats : Nous avons colligé 30 patients. Tous de sexe masculin. L’âge moyen était de 38,4 ans.  46% étaient de bas niveau scolaire et 40% de bas niveau socioéconomique. Les sous types de schizophrénie étaient paranoïde, indifférencié et désorganisé dans respectivement 24%, 73% et 3%. Les troubles anxieux sont associés à la schizophrénie dans 56,7%. Les diagnostics les plus fréquemment présents étaient l’anxiété généralisée et la phobie sociale chez 7 patients et l’agoraphobie chez 6 patients. Les troubles anxieux sont d’autant plus fréquents que la durée d’évolution était élevée (10,5 ans versus 12,8 ans) mais la différence est non significative (p=0,5). Un traitement à base de neuroleptiques a été instauré avec une dose moyenne en équivalent chlorpromazine de 1100mg. Des anxiolytiques ont été prescrits chez tous les patients avec  trouble anxieux avec une dose moyenne plus élevée (11mg versus 6mg). En comparant les symptômes positifs et négatifs à l’échelle PANSS chez les schizophrènes avec ou sans troubles anxieux, on n’a pas trouvé de différence significative entre les deux groupes (p=0,61).

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in