Filter by

Category

Introduction :
L’anxiété, l’isolement et la discrimination sont des phénomènes courants vécus par les homosexuels dans notre société. Malgré la suppression de l’homosexualité des classifications internationales psychiatriques, celle-ci reste perçue comme une déviance ou un crime, et est souvent sujette à des réactions homophobes. La montée fulgurante en matière de débats politiques et surenchères médiatiques sur ces questions, nous ont motivés à faire ce travail.
Objectifs :
Ce travail consiste en une enquête permettant d’étudier la tolérance des internautes tunisiens vis-à-vis de l’homosexualité
Méthodologie :
On a établi un questionnaire dédié aux internautes tunisiens portant sur différents items (données socio démographiques, orientation sexuelle, perception et comportement vis-à-vis des personnes homosexuelles). Le questionnaire a été mis en ligne en Octobre 2015 visant différents groupes.
Résultats :
1671 internautes ont répondu dont 57,9% sont de sexe féminin avec une moyenne d’âge de 25 ,2 ans, 88,1% sont de zone urbaine avec 95,9% de niveau d’étude supérieur. Dans notre échantillon, la religion musulmane est majoritaire avec un pourcentage de 74 ,9%. Concernant leur orientation sexuelle, 82,2% déclarent être hétérosexuels contre 7,7% d’homosexuels. L’homosexualité est considérée comme une orientation sexuelle déviante dans 29,7%.
13,6% des internautes estiment ne pas pouvoir cohabiter ou travailler avec des personnes homosexuelles. 25,7% seront profondément choqués s’ils apprennent que leur fils/fille est homosexuel(le) et 20,2% chercheraient à le faire changer.
57,6% des internautes affirment que l’homophobie est grave, 20% pensent que l’homosexualité ne devrait pas exister.
79,8% pensent que l’homosexualité ne doit pas être pénalisée par la loi. 82,2% suivent les débats actuels sur l’homosexualité.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in