Filter by

Category

Introduction :
La psychose du post-partum est un problème bien connu et grave. Sa fréquence varie de 1 à 2 par mille naissances. Elle constitue une urgence médicale nécessitant une prise en charge rapide et efficace  dans une structure hospitalière spécialisée. Quatre tableaux cliniques principaux sont décrits : la  psychose délirante aigüe, l’accès maniaque, l’accès mélancolique et les états schizophréniformes. Elle est caractérisée par son évolution plutôt favorable, sous réserve de rechutes possibles à court  et à long terme.
Objectif :
L’objectif de notre étude était de déterminer les caractéristiques épidémiologiques et cliniques des femmes atteintes de psychose du post-partum.
Méthodes :
Nous avons effectué une étude descriptive et rétrospective colligeant toutes les patientes hospitalisées à l’unité de psychiatrie D de l’hôpital Razi, atteintes de psychose du post-partum, sur une période de 2 ans, allant du 1er octobre 2013  au 1er octobre 2015.
Résultats :
Cinq patientes d’âge moyen 33,6 ans étaient incluses. La majorité des patientes avaient eu un mauvais niveau socio-économique et un bas niveau scolaire. Aucune complication liée à la grossesse ou à l’accouchement n’a été notée. Trois patientes ont présenté des rechutes en  dehors du contexte du post-partum.
Conclusion :
La psychose du post-partum est une pathologie rare mais grave, pouvant avoir des conséquences  désastreuses sur l’état de santé de la mère et de l’enfant ce qui justifie le dépistage des femmes à risque et le repérage précoce de cette pathologie afin d’assurer une prise en charge rapide et adéquate.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in