Filter by

Category

L’approche thérapeutique de la mindfulness s’intègre dans la 3ème vague des thérapies comportementales centrées sur les émotions. Cette pratique régulière d’attention consciente permet de développer le processus métacognitif de décentration et de reperception de l’ensemble des processus mentaux (cognitifs, émotionnels et sensoriels) et leur acceptation. 
De nombreuses psychothérapies centrées sur les comportements alimentaires (anorexie, boulimie, hyperphagie boulimique ou Binge Eating Disorder) ont  intégré dans leurs programmes l’entrainement à la mindfulness comme le  MB-EAT (Mindfulness-Based Eating Awareness Training) (1999), la thérapie comportementale dialectique (1993), la thérapie d’acceptation et d’engagement (1999) ou le MBCT (Mindfulness Based Cognitive Therapy) adapté aux comportements alimentaires.
Ces approches combinant la pleine conscience et des exercices centrés sur l’alimentation et  la gestion des émotions se révèlent efficaces avec une diminution de l’hyperphagie boulimique (tant dans leur fréquence que leur sévérité), du craving, des comportements d’hyperphagie émotionnelle ou sous l’influence de stimulations environnementales. Certaines études mettent en évidence une perte de poids modérée voire non significative.
Ces résultats seraient sous-tendus par le développement d’une attention sans jugement aux pensées et aux émotions et  leur acceptation, une moindre impulsivité pour supprimer les émotions négatives, une élévation de la conscience des sensations de faim et de satiété qui déterminent la prise et l’arrêt de la nourriture.
Ces résultats semblent prometteurs pour le traitement des troubles alimentaires et leurs  complications  en termes de poids et de santé.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in