Filter by

Category

 INTRODUCTION : les étudiants universitaires sont confrontés non seulement aux  défis liés à la vie autonome, mais aussi aux difficultés scolaires et surtout au grand stress de longues études médicales. Cela les prédispose à la dépression, l'anxiété qui sont assez communes et si son impact psychologique mène jusqu' aux idées suicidaires 
OBJECTIFS : évaluer la prévalence de la dépression, l'anxiété et le stress, et identifier les corrélations chez les étudiants de la faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca de la première à la sixième année. Etablir la fréquence des idéations suicidaires, et évaluer le risque suicidaire chez les étudiants en médecine
 METHODES : étude transversale menée sur 300 étudiants (échantillon pris au hasard de chaque année d’études) de la faculté de médecine et de pharmacie. Un auto-questionnaire établi par les auteurs à plusieurs items : données sociodémographiques et antécédents personnels et familiaux ; HADS (Hospital Anxiety and Depression scale by Zigmond  and Snaith) ; Mini « risque suicidaire » (Mini International Neuropsychiatric nterview) ; PSS(Echelle de stress perçu de Cohen et Williamson)
RESULTATS : 296 étudiants dont 74% de sexe féminin. ATCD de consultation psychiatrique et de prise de psychotrope chez 12,5% ; Trouble anxieux (13,84%) dont la moitié ont un score HAD sévère ; Episode dépressif (14,5%) ; Risque suicidaire (25%).

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in