Filter by

Category

Le commandant M. se présente en consultation à la demande de son médecin d’unité suite à  l’apparition, depuis quelques mois, d’une symptomatologie qualifiée de « psychotraumatique ». Il décrit un syndrome de répétition traumatique avec des cauchemars qu’il met lui-même directement en lien avec une situation opérationnelle vécue vingt ans auparavant.
 
Monsieur M. rapporte une mission ancienne en Bosnie, où, de par sa spécialité d’infirmier, il aurait été exposé directement à la mort de plusieurs soldats, et notamment de l’un de ses médecins d’unité. L’Etat de Stress Post Traumatique présenté par le patient est typique et le déclenchement répond  à la logique du trauma en deux temps. Cependant, au fur et à mesure des consultations, apparaissent d’autres symptômes, davantage évocateurs de la psychose.

Cette vignette clinique pose question: l’apparition d’un état de stress post-traumatique peut-elle déclencher un trouble psychotique, les deux troubles apparaissant et évoluant dès lors en parallèle? Le délire du patient était-il pré-existant et passait-il inaperçu dans le cadre structuré de l’Institution? Enfin une dernière hypothèse envisage la fusion de la structure psychotique enrichie des symptômes traumatiques devenus alors consubstantiels, produisant une clinique si singulière.
Ce cas nous permet d’illustrer la délicatesse du repérage nosographique de ces pathologies lorsqu’elles sont associées et d’introduire également les questions de l’évolution et de la prise en charge de ces patients.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in