Filter by

Category

Introduction :
La psycho-éducation dans les troubles bipolaires vise à faire du patient un expert de sa maladie. Elle permettrait en effet de réduire le nombre de récidives et de rechutes, le nombre et la durée des hospitalisations.
La psychoéducation des troubles bipolaires est  une  stratégie  complémentaire  et  indissociable  de  la pharmacothérapie, elle fait partie des  recommandations internationales de prise en charge mais  reste encore marginale. 
Objectif :
Évaluer les acquisitions de nos patients bipolaires concernant leur maladie et l’impact de ces acquisitions en termes d’évolution et de pronostic.
Méthodologie :
Etude descriptive de type transversale réalisée  auprès de 75 patients suivis à l’Hôpital Ar-razi de salé pour trouble bipolaire de type I selon les critères du DSM IV, à l’aide d’un hétéro-questionnaire comportant des données sociodémographiques, des données cliniques, ainsi que des données thérapeutiques, avec une évaluation  des acquisitions concernant les connaissances générales de la maladie, la reconnaissance précoce des symptômes annonciateurs d’une rechute ou récidive et le respect des règles d’hygiène de vie.
Résultats :
44% de nos patients ont considéré que les effets secondaires du traitement est le facteur qui peut altérer leur observance, et le coût du traitement est un facteur de mauvaise observance thérapeutique chez 13.3% de notre échantillon.
72% de nos patients rapportent que l’arrêt de traitement est le principal facteur précipitant d’une rechute.
70.6% de notre échantillon disent que l’insomnie est le principal symptôme annonciateur d’une rechute.
Globalement nos patients semblent connaître leur pathologie, l’intérêt du traitement. Les acquisitions concernant les symptômes annonciateurs d’une rechute ou d’une récidive sont aussi bonnes. Les acquisitions concernant l’importance des règles d’hygiène de vie semblent être les moins bonnes.
Conclusion :
A la lumière de ce travail, il ressort que la psycho-éducation est une approche  efficace pour prévenir les récidives. C’est une thérapie peu coûteuse qui peu être proposée très précocement à tous les patients bipolaires.
Mots clés : troubles bipolaires, psycho-éducation, prévention.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in