Filter by

Category

Introduction
Plusieurs études ont montré que les conflits familiaux et  la violence physique à la maison,  est une  source majeure de la  tension  pour les enfants et les adolescents,  ce qui augmente le risque de dépression, la colère, la délinquance et les comportements suicidaires.Il existe également des preuves sur la relation entre le fonctionnement de la famille et l'usage du tabac chez les adolescents.
Dans notre étude nous cherchons l’impact de l’insécurité et  l’ instabilité psychique dans la famille sur l’état psychologique de l’ adolescent ainsi que sur  ses habitudes  toxiques.
Méthodologie
Il s’agit d’une étude  transversale réalisée dans les établissements scolaires de Fès. Les  participants ont rempli un questionnaire anonyme comportant des données sociodémographiques, une question concernant le sentiment de sécurité  et de stabilité psychique dans leurs familles ; des questions sur la fréquence et la quantité de la consommation du tabac avec des échelles psychométriques : Hooked on Nicotine Checklist (HONC),  Center for Epidemiologic Studies Depression Scale (CES-D), et le State-trait anger expression Inventory ( STAXI ). traitement statistique a été réalisé par le logiciel SPSS 20.0 .
Résultats :
On a recruté 374 adolescents  âgés de 11-18 ans.80.8% de nos adolescents  avaient le sentiment  de sécurité  et de stabilité psychique dans leurs familles, alors que 16.1%  l’avaient  que relativement  , et enfin 3.1% des écoliers  n’ avaient pas du  tout ce  sentiment de sécurité.
L’ analyse des donnéesa trouvé une relation très significative entre le manque du  sentiment de sécurité  et la consommation du tabac : 4.9% des adolescents qui avaient le sentiment  de sécurité  dans leurs familles étaient des fumeurs, par rapport à 14% qui avaient relativement ce  sentiment, et  36% qui sentaient une insécurité totale dans leurs familles  (p=0.0000).
Le score moyen de STAXI était  significativement élevé chez les adolescents qui avaient  exprimé un sentiment d’insécurité au sein de leur famille (p=0,000). Les écoliers avec un sentiment d’insécurité avaient plus de dépression  (p= 0,000).

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in