Filter by

Category

Introduction
L’étude des manifestations précoces de la schizophrénie alimente de nombreuses publications, principalement dans les pays anglophones et en Europe du Nord. Elle précise l’histoire naturelle de la maladie ayant pour objectif la mise en place de programmes de dépistage. Ces manifestations précoces manquent souvent de spécificité et, pour établir des stratégies préventives efficaces, il faut étayer et multiplier les connaissances scientifiques de l’histoire naturelle de la pathologie.
Objectifs
· Décrire  les signes cliniques survenant lors de l’adolescence et de l’enfance.
· Déterminer la nature de ces différents signes cliniques, leur fréquence et leur association durant la période dite ‘‘préschizophrénique’’.
Méthodologie
Type d’étude :
Une étude descriptive et rétrospective.
Les critères d’inclusion :
- 50 schizophrènes
- suivi hospitalier et/ou ambulatoire durant l’année 2015.
- entre 18 et 30 ans ;
- diagnostic de schizophrénie selon les critères du DSM IV-TR.
- Divers symptômes ont été recueillis dans les dossiers médicaux psychiatriques à l’aide d’une grille de lecture dimensionnelle [C. Obaz et al].
Résultats :
- L’âge moyen est de 26,8 ans.
- Les items de la dimension négative sont les plus remarquables (88,5%).
- La fréquence des retards de langage (22,9% des cas).
- Les déficits attentionnels, difficultés d’intégration de l’information et de mémorisation (14,3% des cas).
- L’énurésie (22,9%).

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in