Filter by

Category

Malgré les avancées cliniques qui ont été accomplies, le syndrome autistique demeure au cœur des préoccupations de la santé publique de part la complexité de ses symptômes et leurs lourds impacts sur la vie affective et sociale de l'enfant et de sa famille.
Objectif :
L’objectif de ce travail a été d’évaluer l’ampleur du stress, de l’anxiété et de la dépression chez les parents d’enfants souffrant de trouble autistique en les comparant aux parents d'enfants suivis à la consultation d'allergologie.
Matériel et méthodes :
Il s’agit d’une étude transversale, descriptive et comparative. Population : Parents de 30 enfants, n’ayant pas de pathologie somatique, suivis à la consultation de pédopsychiatrie à l’hôpital Tahar Sfar de Mahdia pour trouble autistique selon le DSM IV.On a comparé notre population à celle de la consultation d'allergologie pédiatrique de l'hôpital Tahar Sfar de Mahdia.Matériel : L’évaluation a été réalisée à l’aide de la version française de DASS (Depression Anxiety Stress Scale) DASS : 21 items : 3 dimensions : la dépression, l'anxiété et le stress.
Résultats :
Notre échantillon comporte 30 parents d'enfants avec trouble autistique (18 mères et 12 pères) avec une moyenne d'âge de 45 ans.On a comparé nos résultats à un deuxième groupe de parents de 30 enfants suivis en allergologie (26 mères et 4 pères) dont la moyenne d'âge 37,4 ans. Les scores obtenus pour la dépression chez les parents d'enfants avec trouble autistique était: une moyenne de 11,5 contre 2,13 pour les parents des enfants suivis en allergologie. (p=0,000). Pour l'anxiété, le score moyen obtenu pour le groupe des parents d'enfants avec trouble autistique était égale à 10,2 contre 2,73 pour le deuxième groupe de parents. (p=0,000)Enfin en ce qui concerne le stress, on retrouvé le score le plus élevé avec 14,8 pour les parents d'enfants avec trouble autistique contre 7,73 pour les autres parents(p=0,000).
Conclusion :
Nos résultats rejoignent celle de la littérature quand à l’existence d’un niveau élevé de stress chez les parents d’enfants avec trouble autistique, d’où l’intérêt d’un accompagnement psychothérapeutique de ces parents en difficultés surtout que leur implication dans la prise en charge de leur enfant constitue un facteur pronostic important.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in