Filter by

Category

Introduction :
Le projet d'établir une description des manifestations cliniques de l'hystérie dans le vieillissement se heurte, de prime abord, à deux difficultés. D'une part, l'extraordinaire hétérogénéité des modèles psychopathologiques qui rendent compte de la production des manifestations hystériques, mais qui situent rarement leur évolution avec le vieillissement. D'autre part, la transformation, au cours du siècle passé, des conceptions relatives à ces manifestations ainsi que leur regroupement, selon les périodes, en entités peu comparables entre elles.
Objectif :
Etude des données socio-démographiques de l’hystérie chez le sujet âgé.
Etude des comorbidités  aussi bien psychiatriques que somatiques.
Description des différents symptômes.
Evaluation de la prise en charge.
Matériel et méthode :
Type d’étude : Etude rétrospective et  descriptive.
Population et lieu :
Tous les patients âgés de plus de 60 ans et qui présentent une hystérie    et ayant  été hospitalisés dans l’unité hommes A et l’unité femmes B de l’Hôpital  Universitaire Psychiatrique Ar-razi, Salé.
Durée : 1er janvier 2011 au 1er octobre 2014.
Evaluation :
Une fiche d’exploitation a été élaborée. Elle constitue  le fruit d’une lecture de la littérature et des études déjà réalisées auprès de cette entité clinique et également à partir des critères diagnostiques du DSM-IV-R.                                        
Outil  statistique : SPSS version 20.
Résultats :
Seulement 20 cas répondent aux critères d’inclusion, ce qui correspond à une prévalence de 1,12%.
L’âge moyen est de 65,1 ans.  Le sexe ratio est de 14 femmes /6 hommes
70%  des cas sont mariés versus 25% veufs.
La minorité (5,4%) d’entre eux  ont eu accès au travail avant  la vie à la rue.
15% présentent une dépendance aux benzodiazépines et 10% au zolpidem.
Le tiers des cas présente une comorbidité somatique, en particulier, diabète et hypertension artérielle.
Notre étude révèle un taux de troubles somatoformes assez important (75%) et une prévalence (95%) de trouble dépressif récurrent.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in