Filter by

Category

Introduction : La folie à deux a été décrite pour la première fois au 19ème siècle (1877) en France par Lasègue et Falret. Il s’agit d’une entité clinique rare, sur laquelle peu de données épidémiologiques sont disponibles. Les cas de folie à deux chez des jumeaux monozygotes, ayant un terrain génétique identique et une relation gémellaire unique, posent la question de l’étiologie du trouble. Ce travail propose l’étude d’un cas de folie à deux chez des jumeaux monozygotes.
Methodologie :Etude des dossiers cliniques de 2 jumeaux le 1er ayant été hospitalisé dans le service de psychiatrie de l’Hôpital Militaire de Tunis en  juillet 2014 le 2ème hospitalisé dans le service de psychiatrie Avicenne dans la même période.
Résultats : Présentation du cas : Il s’agit du cas de deux frères jumeaux monozygotes agés de 21 ans, célibataires, aux antécédents familiaux de trouble bipolaire, sans antécédents personnels notables hospitalisés, à une semaine d’intervalle pour deux accès maniaques inauguraux sévères avec caractéristiques psychotiques congruentes à l’humeur.
Discussion: Les descriptions cliniques historiques dévoilent que la folie à deux n’est pas unique, celle-ci se divisant en plusieurs variétés distinctes, la classique folie imposée, la folie communiquée et la folie simultanée. La folie imposée serait l’apparition d’un délire chez une personne vulnérable et au contact d’un sujet délirant. Le sujet secondaire guérissant à la séparation. La folie simultanée serait des décompensations synchronisées de début concomitant survenant sur un terrain génétique favorisant. La folie communiquée  aurait un terrain génétique prédisposant, avec une sur-représentation de jumeaux par rapport à la population générale, mais moindre que pour la folie simultanée, autre caractéristique propre, la séparation n’améliorerait pas les troubles. Elle reste une entité plus floue, avec une origine génétique controversée.
Conclusion : Ce cas de folie à deux chez des jumeaux homozygotes est une belle illustration des interactions entre un terrain génétique identique, des histoires de vies communes et individuelles, et une relation interpersonnelle unique.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in