Filter by

Category

La population sourde se caractérise par une histoire particulière, une culture, une langue (visuo-gestuelle), une façon de communiquer particulière et des difficultés d’accès à la lecture, caractéristiques qui compliquent l’évaluation diagnostique en psychiatrie. Une revue de littérature plus spécifiquement centrée sur la question de la dépression chez les sourds montre une souffrance psychique plus importante que dans la population générale. L’intérêt d’un outil d’évaluation standardisé et adapté en langue des signes pour dépister et orienter ces patients est mis en évidence. 

L’objectif de notre étude est une adaptation transculturelle et une validation d’une échelle abrégée de Beck en Langue des Signes Française (LSF).

Le processus d’adaptation a été réalisé en suivant une méthodologie précise en six étapes, impliquant plusieurs traducteurs, un clinicien, un méthodologiste et des patients témoins.

Pour la validation, la population étudiée  est constituée de 100 patients sourds signeurs majeurs atteints de surdité sévère à profonde consultant en médecine générale à l’Unité Régional d’Accueil et de Soins pour Sourds et Malentendants du CHU de Nancy.

Nous obtenons une validité d’apparence et de contenu. L’acceptabilité est de 100% (tous les patients inclus l’ont passé). Pour ce qui est de la validité de structure, les résultats de l’analyse factorielle confirmatoire montrent une bonne adéquation des données au modèle avec RMSEA=0,038, CFI=0,986 et TLI=0,983. La cohérence interne est bonne avec un Alpha de Cronbach à 0,75 et la reproductibilité intra-classe est bonne avec un ICC à 0,92. La reproductibilité est très satisfaisante.

En somme, l’adaptation transculturelle et la validation d’une échelle abrégée de Beck en LSF permet potentiellement aux médecins français travaillant auprès de patients sourds signeurs d’avoir un outil acceptable, pertinent et reproductible de dépistage, évaluant bien la dépression et permettant d’adresser éventuellement les patients en consultation spécialisée.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in