Filter by

Category

Objectif : Evaluer la perception de la maladie mentale chez les psychiatres en formation et les infirmiers en psychiatrie.
Méthodologie : Il s’agit d’une étude transversale, descriptive et comparative réalisée auprès de 26 psychiatres en formation (groupe A) et 13 infirmiers en psychiatrie (groupe B). Les données sociodémographiques ont été consignées sur une fiche complétée par les scores des échelles:
-The Attribution Questionnaire à 27 items (AQ-27) qui évalue neuf stéréotypes au sujet des patients souffrant de schizophrénie : l’accusation, la colère, la pitié, l’aide, la dangerosité, la peur, l’évitement, la ségrégation et la coercition.  Plus les scores sont élevés, plus la stigmatisation est importante.
-The Self-Determination Scale à 14 items (SDS) qui évalue les attitudes à l’égard des capacités sociales des personnes souffrant de maladies mentales. Des scores plus élevés représentent des attitudes plus négatives envers les capacités sociales des patients.
Résultats : 26 psychiatres en formation et 13 infirmiers ont participé à notre étude. Le taux de réponse était respectivement de 47,27% et de 65%. Le nombre d’années d’exercice était de 3 ans (A) et de 5 ans (B).
Le score total moyen à l’échelle AQ-27 était de 96,72. Les scores des stéréotypes oscillaient entre 4,51 pour la colère et 19,05 pour la coercition.  Le score total moyen à la SDS était de 60,92.
Une différence statistiquement significative entre les scores des deux groupes a été objectivée dans le score total moyen de l’échelle AQ-27 (A: 88,23; B: 113,69) avec p=0,005, et au niveau des stéréotypes suivants : l’accusation (p=0,018), la dangerosité (p=0,011), la ségrégation (p=0,002) et la coercition (p=0,033). Des scores significativement plus élevés chez le groupe B ont été aussi objectivés à la SDS (A: 56,19; B: 70,38) avec p=0,039.
Conclusion : Malgré leur rôle majeur dans la prise en charge en psychiatrie, les infirmiers semblent avoir des attitudes moins positives envers les patients. Des actions d’information et de sensibilisation intensifiées et renouvelées vont garantir une évolution de leur perception de la maladie mentale. 

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in