Filter by

Category

Objectif
Déterminer les caractéristiques cliniques du trouble bipolaire type I en fonction de la polarité prédominante.
Patients et méthodes
Il s’agit d’une étude préliminaire transversale, descriptive et analytique portant sur 50 patients bipolaires type I, en rémission suivi à la post cure de service de psychiatrie « G » de l’hôpital Razi entre août et septembre 2015. Les données cliniques et sociodémographiques ont été recueillies à l’aide d’une fiche épidémiologique. Concernant la polarité prédominante, notre choix s’est porté sur la définition dite des deux tiers.
Résultats :
Le sexe ratio était de 1. L’âge moyen était de 32ans +/- 5. La majorité n’ont pas dépassé le niveau scolaire secondaire, étaient sans profession et célibataires. Le nombre total d’hospitalisations est en moyenne de 3.5±5.8 et le nombre total d’épisodes est de 4.4±1.2.  La polarité maniaque prédominante(DM) paraît associée à un âge moyen plus bas avec manie inaugurale. La polarité dépressive prédominante (DP) est associée à davantage de tentatives de suicide.
Discussion et Conclusion :
D’après notre étude, la polarité prédominante semble influencer le parcours évolutif des patients bipolaires. En effet, plusieurs auteurs ont montré que chacun des deux groupes présente un profil clinique et évolutif qui lui est propre.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in