Filter by

Category

Objectifs:"Les comportements suicidaires dans les Pays à Risque » (« Suicide Trends in At-Risk Territories"-START) est une étude de l'OMS multi-sites menée initialement en Polynésie française et dans les pays du Pacifique occidental, puis étendue en Europe et en Amérique du Sud. Les objectifs de l'étude en Polynésie française étaient: 1) de mettre en place un système de surveillance des comportements suicidaires, et 2) de procéder à un essai clinique  randomisé avec groupe contrôle sur une intervention de prévention des comportements suicidaires.
Méthode:Au cours de la période de 2008 à 2010, 557 personnes (31,1% de sexe masculin, féminin 68,4%, 0,5% de trans-sexuel) ont été admis au service des urgences du Centre Hospitalier de Polynésie Française (CHPF) après tentative de suicide. Une partie de ces personnes, celles hospitalisées en Psychiatrie, ont été invitées à participer à un programme de prévention, une Intervention Brève et Contact (BIC), consistant en une séance de psychoéducation puis un suivi par 9 contacts téléphoniques sur une période de 18 mois.
Résultats:Les résultats de l’étude épidémiologique seront présentés. Concernant l’essai randomisé, il n'y avait pas de différence significative dans le nombre de suicides et de récidives de tentatives de suicidaire dans le groupe BIC comparé au groupe TAU à la fin du suivi. Cependant, il n'y avait pas de décès par suicide dans le groupe BIC, comparativement à deux cas dans le groupe TAU. Une limitation majeure méthodologique a été le taux d'abandon dans les deux groupes BIC et TAU.
Perspectives:Le modèle BIC est bien adapté au contexte géographique et sanitaire de la Polynésie française mais son efficacité nécessite d’être améliorée. Les soins à médiation corporelle sont une intervention additionnelle qui pourrait renforcer l’efficacité du dispositif.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in