Filter by

Category

Le stress vécu par les parents lié à l’ handicap de l’enfant a un retentissement important sur leur qualité de vie, nombreuses sont les études qui l’on démontré .Elles ont démontré aussi que ce stress dépend aussi de la nature de l’handicap, ainsi les parents d’enfants autistes sont confrontés à des niveaux plus élevés de stress que les parents d’enfants atteints d’autres maladies chroniques ou de troubles intellectuels (Sanders et Morgan, 1997 ; Hastings et Johnson, 2001 ; Pisula, 2003). Une étude menée en Algérie a porté sur 855 (554 mères et 301 pères) parents d’enfants avec différents types du handicap (sensoriel, psychique, moteur et maladies invalidantes). Avec pour objectif de vérifier dans un premier temps s’il existe une différence significative entre les conséquences des troubles de l’enfant sur la qualité de vie des mères et celles des pères, et de voir dans un deuxième temps si le type du handicap de l’enfant  influence la qualité de vie des parents. 
Le questionnaire PAR-QOL (Raysse 2011) ,adapté  à l’environnement Algérien par  Achachera (2015)   ,a été utilisé dans cette recherche pour évaluer les conséquences du handicap de l’enfant sur  la qualité de vie générale des parents, leur vie émotionnelle et adaptative.
Les résultats montrent d’une part qu’il existe une différence  entre les pères et les mères dans  la qualité de vie générale, émotionnelle et adaptative et d’autre part une relation significative entre le type du handicap et la qualité de vie  des parents.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in