Filter by

Category

Objectif :
Evaluer l’intérêt de l’utilisation d’un antidépresseur type IRS en post AVC ischémique.
Patients et méthodes :
Nous avons réalisé une revue de la littérature des articles publiés entre Janvier 2005 et décembre 2014. Les mots clés utilisés : inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, AVC ischémique, plasticité cérébrale.
Résultats :
Nous avions colligé sept essais cliniques prospectifs, randomisés, en double aveugle,  IRS versus placebo. Le nombre de patients inclus dans les études était de 8 à 118 patients.
La prescription précoce d’un IRS en post AVC ischémique, combinée à la rééducation, avait un effet bénéfique sur la motricité et l’autonomie des patients. Elle diminuait aussi la fréquence des épisodes dépressifs post AVC.
Le traitement était bien toléré et les effets secondaires étaient limités à des troubles digestifs transitoires. Les cas de transformation hémorragique étaient rares.
Conclusions :
Les IRS sont des médicaments simples d'utilisation, peu coûteux, bien tolérés et à effets secondaires limités. Leur prescription améliore la récupération globale en post AVC ischémique. Devant ces résultats encourageants d’autres essais incluant un plus grand nombre de patients sont indiqués.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in