Filter by

Category

Le Trouble déficit de l’attention hyperactivité (TDAH) est une  pathologie fréquente chez l’enfant dont le déterminisme neuro-développemental a été retenu.  D’autre part l’épilepsie est la pathologie neurologique la plus fréquente chez cette tranche d’âge.  Cependant, la relation entre TDAH et Epilepsie reste problématique en termes de diagnostic, choix thérapeutique et perspectives évolutives.
L’objectif de ce travail est de décrire ces aspects  à travers l’expérience de l’équipe de pédopsychiatrie au service de psychiatrie du CHU de Monastir.
Nous avons procédé à une étude rétrospective descriptive portant sur les patients consultant entre le 01 Janvier 2003 et le 31 Mars 2015, qui ont été diagnostiqués porteurs de TDAH selon les critères du DSMIV et chez qui une épilepsie a été associée. Le recueil des données a été fait à l’aide des fiches préétablies remplies lors de  dépouillement semi -structuré des dossiers
Nous avons retenu selon ces critères 19 enfants soit 5% des patients suivis pour TDAH. La moyenne d’âge était de 6 ans et demi  avec une prédominance masculine. La forme prédominante du TDAH était de type mixte (59% des cas) et la forme inattentionnelle était associée à une épilepsie de type absence. 64% des patients étaient diagnostiqués épileptiques à l’aide du bilan demandé suite à leur  consultation en pédopsychiatrie. L’épilepsie a été suspectée par le pédopsychiatre dans 36% des cas et elle a été confirmée dans  34 % des cas. L’EEG était pathologique dans seulement 15.7% des cas. Quant au traitement médicamenteux, 42%  des patients ont été mis sous Méthylphenidate. Tous ces patients ont présenté par la suite une phase d’aggravation de leur épilepsie ayant nécessité une augmentation des doses de traitement anticonvulsivant ou un passage à une bithérapie anti-comitiale.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in