Filter by

Category

Nous proposons une recherche clinique sur la dépendance des patients à une psychothérapie comportementale et cognitive. Ce travail est issu de quelques observations cliniques : confrontés à une liste d'attente permanente pour les prises en charge en psychothérapies dans le service, nous nous sommes interrogés sur les raisons d'une embolisation des consultations, ceci par un nombre limité de patients hyper-consommateurs de soins ambulatoires car en difficulté pour mettre un terme à un suivi psychologique déjà très important.
 
Nous nous sommes alors intéressés au parcours de soins (consultations, hospitalisations), aux caractéristiques cliniques ainsi qu’au profil de personnalité de ces patients pris en charge d’une manière chronique et que nous avons considéré comme dépendants de leur psychothérapie.
Ce qui nous a permis d’observer des patients suivis en psychiatrie pendant plusieurs années, malgré une symptomatologie améliorée mais surtout qui semblaient décompenser à la fin d’un suivi (sevrage ?)
Nous avons également mis en évidence des cas de patients qui sollicitaient l’intensification de leur prise en charge (tolérance ?).
 
Les premiers résultats de l’étude conduisent donc à discuter les notions d’addiction aux psychothérapies, ceci à la lumière des critères de Goodman et du DSM V, de dépendance, de prises en charge, de psychothérapies tout en envisageant l’influence des liens particuliers qui réunissent le patient et son psychothérapeute.

Cette recherche préliminaire amène à discuter le contexte de l'étude, le choix des évaluations des patients ainsi que les liens singuliers entre thérapeutes et malades.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in