Filter by

Category

Introduction : Les schizophrénies sont des troubles chroniques qui évoluent fréquemment par poussées et par rémissions. Certains facteurs influencent le cours évolutif de cette pathologie.
Le but de notre travail est de dresser le profil clinique et évolutif, sociodémographique et thérapeutique des malades schizophrènes suivis dans notre établissement hospitalier universitaire spécialisé en psychiatrie Drid Hocine-Alger.
Matériels et méthodes : il s’agit d’une étude prospective qui a concerné 300 patients des deux sexes répondants aux critères de DSM IVTR de « schizophrénie » recrutés au sein des services d’hospitalisation et des consultations sur une période de 24 mois.
-       Un auto-questionnaire comprenant les caractéristiques sociodémographiques, cliniques, traitements, l’évolution et des informations à propos des rechutes.
-       L’échelle de validation clinique la PANSS
Résultats : l’échantillon global se compose d’une majorité de patients masculins avec une moyenne d’âge de 38.7 ans, un tiers d’entre eux n’ont pas atteint le cycle d'études secondaires. L'existence d’un facteur déclenchant dans plus de la moitié des cas et une personnalité pré-morbide chez un quart des patients. La moitié des patients ont une monothérapie. La majorité des patients ont un cours évolutif épisodique avec ou sans symptômes résiduels entre les épisodes et une durée moyenne d’évolution de la maladie de plus de huit ans. Ces patients ont été admis en moyenne à 2.6 reprises par an, les hommes rechutent deux fois plus que les femmes. L’intervalle entre les rechutes est en moyenne 2.9 par an. La mauvaise observance (71%) thérapeutique représente la cause majeure des rechutes psychotiques, dut à une alliance thérapeutique défectueuse et une mauvaise conscience du trouble.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in