Filter by

Category

Introduction :
Le diagnostic de trouble schizo affectif, défini initialement par KASANIN, reste encore de nos jours complexe du fait de l’appartenance de ses symptômes à la fois au spectre bipolaire et schizophrénique. Ce chevauchement retarde souvent le diagnostic qui est rarement posé dès les premiers épisodes de la maladie.
Objectifs :
L’objectif de ce travail est d’évaluer chez des patients portant le diagnostic de trouble schizo affectif selon le DSM 5 la durée de l’évaluation longitudinale ainsi que la nature et le nombre des différents épisodes thymiques et psychotiques.
Méthodes :
Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive et comparative portant sur 20 patients suivis  pour trouble schizo affectif au service de psychiatrie « F » de l’hôpital Razi .
Le diagnostic de trouble-affectif a été retenu selon les critères du DSM 5.
Résultats :
La durée moyenne de l’établissement du diagnostic de trouble schizo affectif à partir du premier épisode psychotique était en moyenne de 2,1 ans. Six patients ont initialement reçu le diagnostic de trouble bipolaire et cinq le diagnostic de schizophrénie.
Le trouble schizo affectif a été le premier diagnostic porté chez 9 patients.
Les troubles de l’humeur répondaient dans la majorité des cas à des symptômes maniaques.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in