Filter by

Category


Le paradigme de l’evidence-based medecine (EBM) a tant bien que mal infiltré la psychiatrie depuis plusieurs années et ses outils sont maintenant dominants comme ‘’unité de mesure’’ des pratiques cliniques.  En psychiatrie, comme dans d’autres spécialités médicales, evidence-based veut souvent dire basé sur analyse des études contrôlées randomisées (ECR). Il semble qu’il y ait d’autres facteurs qui interviennent ou doivent intervenir dans la prise d’une décision clinique en psychiatrie, mais que ceux-ci ne sont que rarement explicités. Cette présentation se veut une réflexion sur l’application de l’EBM à la clinique du trouble de personnalité limite (TPL), et plus particulièrement sur les guides de pratique clinique.
 
Dans un premier temps, nous présenterons une revue de la  littérature de la prise en charge  du  TPL.  Par la suite, nous confronterons ces données à celles concernant les habitudes de prescriptions chez le TPL. Les discordances entre ces deux pans de la littérature nous permettrons de relativiser  le caractère basé sur les données probantes de la plupart de nos interventions. Ainsi, puisque nous supposons que  l’appel aux données probantes ne peut pas ou que partiellement justifier nos interventions,  nous tenterons de faire appel à d’autres paradigmes pour se faire. Nous suggérerons une réflexion sur nos prises de décisions cliniques en considérant les facteurs interpersonnels et  psychodynamiques de la prescription et la structure de personnalité de cette clientèle.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in