Filter by

Category

Dés le 19ème siècle les aliénistes ont décrit une évolution de certaines pathologies psychiatriques vers une fin commune : celle de la démence vésanique.Cette notion a été reprise par plusieurs auteurs pendant près d’un siècle, mais peu d’études ont été menées dans ce sens qui auraient permis d’avoir des données fiables sur une évolution vers la démence.â'¨â'¨Toutefois, il est actuellement admis que certaines formes de troubles bipolaires évoluent vers un état démentiel. S’agit-il d’une continuité entre les deux troubles ou d’une coïncidence ?
A partir d’une observation clinique, celle de Mme M, qui a présenté un authentique trouble bipolaire de type 1 et un état démentiel confirmé par les données cliniques de l’imagerie et de la neuropsychologie nous nous interrogeons sur cette évolution.
Cette évolution démentielle présente des caractéristiques propres. Il existe au point de vu clinique des altérations cognitives non retrouvées habituellement, ne s’apparentant ni à la maladie d’Alzheimer, ni à une démence de type fronto-temporale, ni vasculaire et qui dépasse le cadre des altérations cognitives que l’on rencontre habituellement dans les troubles bipolaires.
Au niveau neuropsychologique, on retrouve une atteinte de l’attention, des fonctions exécutives (troubles de la planification et des fonctions visuo-constructives et spatiales), mnésique (mémoire épisodique et de travail) avec une conservation des fonctions motrices et du langage sans déficit intellectuel.
Au niveau neuro-anatomique on observe une atteinte de la substance blanche avec des anomalies sous corticales fronto-occipitales,  des atteintes de la substance grise (prédominant sur les structures limbiques) et une diminution éparse au niveau des lobes frontaux, temporaux, ganglions de la base et du thalamus.
Certains auteurs considèrent la maladie bipolaire comme une affection neuro- inflammatoire de fond qui favoriserait les rechutes thymiques et entrainerait un déclin cognitif. Les changements physiopathologiques à l'origine des démences dans la maladie bipolaire résulteraient d'une accélération du vieillissement normal. L'évolution vers un état démentiel ne serait qu'anticipée.
Des études prospectives avec un grand nombre de patients semblent nécessaires pour analyser cette spécificité.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in