Filter by

Category

Introduction : Depuis la théorie de l’attachement de Bowlby, les études ont montré l’importance de la qualité de l’attachement aux parents dans le développement cognitif, langagier et social de l’enfant. En effet, l’interaction parent-enfant est la première expérience relationnelle de l’enfant. Cette relation est importante pour le développement de nouvelles relations avec les pairs. L’objectif de cette étude est d’explorer les liens entre l’attachement et l’estime de soi chez des enfants d’âge scolaire. Les données de la littérature montrent qu’un attachement sécure au sein de la dyade parent-enfant permet à ce dernier de développer une bonne estime de soi et de bonnes relations avec ses camarades.
Méthode : 333 sujets dont 187 garçons (56 %) et 146 filles de 7 à 12 ans (moyenne d’âge : 9 ans et 8 mois) ont rempli l’inventaire d’estime de soi de Coopersmith (SEI) et l’inventaire d’attachement aux parents et aux pairs (IPPA).
Résultats : Les résultats sont différents pour les garçons et les filles. En effet, les garçons montrent des scores plus élevés sur toutes les facettes d’estime de soi alors que les filles montrent des scores plus élevés aux sous-échelles d’abandon (IPPA). Les filles présentent de plus haut risques de sentiment d’abandon par les parents et les pairs mais de plus haut scores de commination avec la mère et les amis. Elles font d’ailleurs d’autant plus confiance aux amis. Cependant, elles ont tendance à ressentir plus intensément le risque d’abandon par les parents et les pairs. L’estime de soi générale peut être prédite par l’âge, la désirabilité sociale, le sentiment d’abandon par le père et les pairs mais aussi par les sous-échelles d’estime de soi familiale, sociale et scolaire.
Discussion Ces résultats montrent qu’un enfant ressentant peu de sentiments d’abandon présentera une meilleure estime de soi. Cependant, il semble que la désirabilité sociale, souvent perçue comme un facteur négatif, permet une augmentation de l’estime de soi. Il semblerait également que le fait de bénéficier d’une meilleure communication avec le père, la mère et les amis et d’être capable de se sentir en confiance avec eux n’influence pas l’estime de soi générale : c’est le sentiment d’abandon par le père et les amis qui apparait déterminant.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in