Filter by

Category

Depuis quelques années nous assistons à une épidémie de tentatives de suicide. Dans ce travail, nous avons choisi d’appréhender ce phénomène à partir des évolutions sociétales et familiales récentes.Les nouveaux schémas familiaux sont marqués par une indistinction des places de chacun, par l’absence réelle ou symbolique du père ou des deux parents, et par la primauté de l’enfant du désir. Ces modifications sont directement intriquées avec les mutations sociétales que ce soit la perte des repères et des limites, la dissolution du social et la dé-légitimation des figures d’autorité. Ainsi, les parents éprouvent de plus en plus de difficultés à exercer leur rôle, favorisant l’absence de conflictualisation, l’indifférenciation et le renforcement de l’investissement narcissique de leur enfant, alors même que la société offre moins de repères identificatoires et d’étayage. Captifs de ces organisations, certains adolescents ne trouvent qu’une seule issue, exister à travers le passage à l’acte. Diminuer la récidive suicidaire est donc un enjeu actuel fondamental. Le projet de prévention secondaire Mediaconnex répond à cet objectif. Il vise à diminuer la récidive suicidaire par le maintien du contact grâce aux outils de communication privilégiés par les jeunes.L’utilisation des nouveaux média, en particulier des « sms », est au centre du projet. Nous avons donc mené l’étude Médiado, afin d’évaluer l’utilisation des nouveaux moyens de communication par les adolescents suicidants par rapport à un échantillon d’adolescents témoins. Cette étude a mis en évidence que dans les moments de difficultés la fonction d’utilisation du téléphone portable est préservée et que c’est la voie de recours privilégiée pour les suicidants. Dans ces moments, l’importance du maintien du lien et de « l’activabilité » des contacts pour ces adolescents, conforte le projet Médiaconnex. L’étude Médiado a également exploré le soutien social et la qualité de vie pour des adolescents ayant effectué une tentative de suicide. Ces données ont mis en évidence une moins bonne perception du soutien social et de la qualité de vie pour les suicidants. Ces résultats ouvrent des pistes de réflexion intéressantes sur ce qui pousse un adolescent à effectuer une tentative de suicide. 

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in