Filter by

Category

La recherche d’information sur la santé est l’activité en ligne la plus répandue dans le monde et les personnes souffrant de maladies stigmatisées sont plus susceptibles que d’autres d’utiliser ce média. Pourtant, la littérature a encore peu exploré la façon dont les patients psychotiques s’approprient internet pour avoir accès à des informations sur leur santé, les facteurs prédictifs de cet usage, le type d’informations recherchées, les bénéfices et difficultés rencontrés, la qualité de l’information récoltée. A partir de bases de données médicales et psychologiques, nous avons effectué une revue de littérature en langue anglaise sur la période 2000-2015, avec les mots clés « Internet », « Web », « Virtual », « Psychosis », « Schizophrenia », et « Health information ». Nos résultats montrent un taux d’utilisation d’internet par les patients psychotiques en augmentation depuis 2000, jusqu’à devenir similaire à celui de la population générale. Un jeune âge ou un haut niveau d’éducation accentuent la probabilité d’utiliser internet. L’activité principale des patients est de rechercher de l’information sur leur pathologie, les traitements et effets secondaires, les facteurs de risque et les causes, la gestion des symptômes, de vérifier le diagnostic, ou encore d’accéder à des services de soins. Les patients qui utilisent le plus fréquemment internet s’en servent également pour participer à des forums d’échange avec leurs pairs. Un tiers d’entre eux souhaiteraient en outre pouvoir utiliser des programmes de soins en santé mentale basés sur internet. Ces outils, offrant l’avantage d’éliminer les barrières géographiques, financières, temporelles et liées à la stigmatisation, se développent rapidement. Les bénéfices de l’utilisation d’internet pour les patients psychotiques sont nombreux, au rang desquels l’autonomisation, une meilleure compréhension de la maladie et l’accès au soutien des pairs. Certaines difficultés existent néanmoins, et nous proposons dans notre présentation des recommandations pour intégrer les connaissances trouvées sur internet à la relation médecin – patient, et développer des sites internet qui répondent tant aux souhaits des patients en matière de sécurité, accessibilité, supervision et qualité de l’information, qu’aux exigences éthiques.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in