Filter by

Category

La disponibilité de drogues dans des lieux psychiatriques sécuritaires est un fait indéniable et la prise en charge de ces cliniques extrêmement complexe. Les risques psychiatriques et criminogènes de la consommation de celles-ci ne souffrent plus de doutes. L’interaction de ceux-ci avec la schizophrénie est également bien connue. Mais comment faire lorsqu’il s’agit de réinsérer des personnes présentant une comorbidité psychose et abus de substances dans un milieu hospitalier médico-légale?

Eradiquer la disponibilité en vue d’une abstinence intra-muros est irréaliste pour des raisons pragmatiques et de confusions des rôles du personnel soignant. Quand bien même on arrive à un état d’abstinence induite par le cadre hospitalier, rares sont les cas où la validité écologique de cet état se généralise extra-muros. Etant situés milieu urbain qui plus est, la disponibilité est d’autant plus proéminente.

Ce dilemme déjà bien connu se complexifie avec le cadre légal des soins sous contraintes. Il s’agit de trouver un juste milieu dans notre prise en charge « médico » et « légale ». Entre soins et justice, les représentations des patients, de la justice ou même des soignants peuvent varier de « le soin est le bras musclé de la justice » à « l’hôpital comme refuge de la justice ».

Nous exposerons dans un premier temps les tentatives et stratégies de modus operandi ayant échouées. Nous nous baserons sur une revue de la littérature en matière de mesure, suivi et intervention comme exposée entre autres par (Long & Hollin, 2009; Marlowe, 2003). De ce point de départ, nous tisserons un premier spectre multidimensionnel des profils de consommateurs (fréquence, type de produits, influences immédiates sur la symptomatologie, conséquences sociales à moyen terme, fonction de la consommation, dépendance, conscience et relation à la consommation, tentatives de cessations, etc.) rencontrés au cours de nos années de prise en charge, pour ensuite juxtaposer un spectre de pistes ayants été plus opérantes.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in