Filter by

Category

Le personnel médical et paramédical du service d’hémato-oncologie doit faire face en permanence à la souffrance psychologique du malade, contrôler son angoisse et celle de sa famille. Il doit  en continu essayer de gérer la relation avec le patient pour ne pas basculer ni dans la déshumanisation ni dans l’épuisement professionnel (Burn-out). Ce qui peut  affecter la qualité des soins, et altérer la vie professionnelle et personnelle du soignant.

En oncologie les facteurs de stress sont cumulatifs : l’annonce de diagnostics graves, les décisions critiques, les échecs thérapeutiques, le rythme de travail,  le contact avec des patients affaiblis parfois agressifs,  déprimés avec un risque suicidaire, et enfin l’éventualité toujours présente du  décès. Les donneurs de soins sont confrontés à de nombreuses situations cliniques dans lesquelles leurs capacités de communication sont mises à l’épreuve.

Notre service de psychiatrie est invité à accompagner bien évidemment les patients mais aussi le personnel du service d’hémato-oncologie. Nous allons ici rapporter notre expérience, l’évaluer et donner des recommandations.

La prévention de l’épuisement professionnel chez les équipes soignantes du service d’hémato-oncologie passe par la sélection du personnel, des aménagements organisationnels, des groupes de soutien et de parole, ainsi que des possibilités de formation et de recherche. Mais surtout par des programmes de formation psychologiques et par la promotion de l’interdisciplinarité.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in