Filter by

Category

Objectif : Déterminer les facteurs associés à la récidive d’actes violents chez des patients suivis pour troubles psychiatriques.
Patients et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective descriptive et analytique réalisée sur une période de trois ans (du mois de Janvier 2O12 jusqu’au mois de Décembre 2014), au service de psychiatrie de Monastir. Nous avons inclus tous les patients ayant comme  motifs d’hospitalisation un acte hétéroagressif. Le recueil des données a été réalisé à l’aide d’un questionnaire préétabli. L’analyse analytique a été effectuée à l’aide  du test Khi2 de Pearson.  Un seuil de 5% a été fixé pour les associations significatives.
Résultats : Nous avons colligé 142 cas. Le sexe-ratio était de 2,55, l’âge moyen était de 31 ans. L’hétéroagressivité physique était le motif le plus souvent rapporté (90,1%). L’agression par arme blanche et les préjudices matériels ont été notés dans 19 et 26,1% des cas. Le diagnostic le plus fréquemment retenu était la schizophrénie (39,4%), suivi par abus de substances (19,6%) et trouble bipolaire (19,2%). Le nombre de patients récidivants était 33, (23,2% de notre échantillon). Le délai moyen de récidive était de 7,7 mois. Parmi les variables sociodémographiques, l’origine urbaine (p=0,007) et le support principal défaillant (p= 0,047)  étaient corrélés à la récidive de violence. La présence d’une histoire familiale de violence, d’antécédents de victimisation et de consommation de substances psychoactives était significativement associée à la récidive de violence. Sur le plan clinique, seule l’impulsivité a été associée à la récidive (p=0,015). La mauvaise observance thérapeutique était aussi corrélée à la récidive (p=0,001).
Conclusion : La dangerosité n’est pas seulement tributaire de la sévérité du trouble psychiatrique. Il apparaît que le lien entre dangerosité et maladie mentale est multifactoriel. La prévention ne pourrait être efficace qu’en ciblant tous les facteurs de risque de dangerosité.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in