Filter by

Category

La consommation de cannabis est très fréquente chez les usagers d’opiacés sous traitement de maintenance à la méthadone. Les données de littérature sont controversées quant à l’effet du traitement de maintenance sur la consommation de cannabis, des auteurs stipulent que cette consommation est largement affectée par le traitement de maintenance à la méthadone, certains parlent d’une diminution de cette consommation tandis que d’autres soulignent que le contraire est vrai.
Objectif : évaluer la consommation de cannabis chez nos patients sous méthadone.
Évaluer la cinétique de la consommation de cannabis et les facteurs l’influençant.
Matériels et méthodes : Etude transversale et analytique au cours de l’année 2015 incluant 45 patients sous méthadone suivis à l’hôpital AR-RAZI de Salé et à l’hôpital de Tétouan.
Outils : recueil des données socio démographiques.
Evaluation de la consommation avant la mise sous méthadone, 3 mois après et à une année.
Evaluation des problèmes de santé et des symptômes de sevrage a T0, T3, T12.
Evaluation de la douleur.
Résultats: Notre population était de sexe masculin, l’âge moyen:32,9 ans, 57,1% présentaient une instabilité à domicile. Toute notre population avait d’autres addictions: 80% consommaient du cannabis. 33,4% avaient des problèmes de santé, 72,2% présentaient différents types de douleurs. A 12 mois la consommation de cannabis est passée de 12 joints à 7. Une association statistiquement significative entre l’intensité des signes de sevrage et la consommation de cannabis a été retrouvée. A 12 mois, une diminution du score des 2 échelles évaluant les signes de sevrage avec une association significative avec la consommation de cannabis à 12 mois. Une association statistiquement significative a été retrouvée entre la douleur et la consommation de cannabis.
Discussion : Une étude a montré des taux élevés de consommation de cannabis pendant la période d’induction de la méthadone et durant le traitement de maintenance ce qui rejoint nos donnèes.Selon Mayet et al., il n’existe aucune relation entre les symptômes de sevrage et la consommation de cannabis.
Conclusion: Un monitorage lors de l’induction est de mise.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in