Filter by

Category

Introduction : La schizophrénie est une maladie complexe qui émerge chez des individus vulnérables sous l'action de facteurs environnementaux qui induisent une dérégulation de l'axe hypothalamo-hypophysaire-surrénalien. Cet axe contrôle la sécrétion de cortisol, hormone connue pour agir sur la neurotransmission et déjà impliquée dans plusieurs troubles psychiatriques. Les taux de cortisol matinal sont augmentés chez les patients atteints de schizophrénie et cet hypercorticisme semble retrouvé dès la phase prodromale de la maladie avec cependant des résultats contradictoires.

Population et méthodes : Nous présentons les résultats de l'étude ICAAR ; cette étude multicentrique menée entre 2009 et 2014 en France (PHRC AOM 07-118, promoteur Centre Hospitalier Sainte Anne - Paris) chez 315 adolescents et jeunes adultes a évalué le taux de cortisol à différentes étapes de la maladie : chez des sujets contrôles demandeurs de soins, chez des individus présentant un état mental à  risque et chez des patients ayant présenté un premier épisode psychotique. Le cortisol matinal salivaire a été prélevé à 9h (+/- 1h) chez 169 individus.

Résultats : Le cortisol matinal n'était pas significativement différent entre les 3 groupes, même après ajustement sur les facteurs confondants répertoriés dans la littérature. Le taux de cortisol initial n'était pas prédictif de l'entrée dans la schizophrénie des sujets à risque mais était cependant significativement corrélé aux symptômes positifs après un an de suivi. Enfin, nous avons identifié différents patterns de sécrétion de cortisol au cours de la journée.

Conclusion : Ces modifications de la sécrétion de cortisol pourraient jouer un rôle dans la physiopathologie de la schizophrénie ou simplement être consécutives à  la détresse liée à  l'émergence de la maladie. Nous discuterons donc le caractère causal ou simplement accompagnateur de cette dérégulation hormonale ainsi que l'utilisation du cortisol comme biomarqueur dans l'émergence de la schizophrénie.

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in