Filter by

Category

Selon Bowlby, les liens d’attachement dans l’enfance seraient intériorisés pour constituer des Modèles Internes Opérants guidant inconsciemment les conduites sociales de l’individu. Selon le DSM-5, l’anxiété sociale se caractérise par la peur irraisonnée et intense des situations où l’on est exposé au regard d’autrui. Malgré les similitudes entre ces deux concepts, peu de travaux se sont interrogés sur leurs liens.
Cette étude visait à mettre en évidence les liens entre les représentations d’attachement et le trouble de l’anxiété sociale chez 87 participants : 67 témoins et 20 patients présentant un trouble de l’anxiété sociale.
Les représentations d’attachement ont été évaluées grâce au Relationship Scales Questionnaire (RSQ) et à l’Inventory of Parent and Peer Attachment (IPPA) ; et, l’anxiété sociale grâce à l’échelle du Liebowitz Social Anxiety Scale.
Les analyses statistiques ont été menées selon une approche dimensionnelle (corrélations de Pearson entre les scores relatifs aux représentations d’attachement : RSQ, IPPA et les scores à l’échelle d’anxiété sociale de Liebowitz) et catégorielle (comparaison de moyennes entre les témoins et les patients : test-t, à toutes les dimensions d’intérêt).
Les résultats ont mis en évidence une corrélation significative entre les scores d’anxiété sociale et plusieurs dimensions relatives à l’attachement : la sécurité au RSQ** et, à l’IPPA, les dimensions « communication au père »*, « sentiment d’abandon au père »** et « sentiment d’abandon vis-à-vis des amis »****.
Comparativement aux témoins, les patients :
-       avaient des représentations d’attachement (RSQ) moins sécures**,
-       percevaient une communication*de moins bonne qualité avec leur mère (à l’IPPA),
-       sentaient une confiance** et une communication* de moins bonne qualité, et présentaient un sentiment d’abandon plus marqué* avec leur père.
-       ressentaient une confiance**** et une communication**** de moins bonne qualité avec leurs amis, ainsi qu’un sentiment d’abandon plus marqué****.
Les résultats confirment le lien théorique entre les représentations d’attachement et l’anxiété sociale. Ils suggèrent que certaines thérapies intégrant des dimensions relatives à l’attachement pourraient être adaptées avec ces patients.
* p≤0,05, ** p≤0,01, **** p≤0,001

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in