Filter by

Category

La régulation émotionnelle et l’estime de soi se construisent précocement dans l’enfance, au contact des figures d’attachement (Bowlby, 1969). Un attachement sécure est à la base d’une régulation émotionnelle adaptée et d’une bonne estime de soi. Les centres maternels sont des structures sécurisantes où les mères en difficulté, ayant souvent vécu des ruptures et des violences affectives, peuvent recevoir des aides multidisciplinaires. Dans quelle mesure ce séjour permet-il à la mère de se reconstruire ?
L’objectif de cette étude longitudinale était de vérifier si, chez ces mères particulièrement vulnérables, il était possible de mettre en évidence une amélioration de la régulation émotionnelle et de l’estime de soi.
27 mères en centres maternels (Mâge= 23,9) ont été interrogées 3 fois, tous les 3 mois pendant 15 mois. Après une évaluation psychiatrique (MINI), la régulation émotionnelle a été évaluée avec la Difficulties Emotion Regulation Scale (DERS) et l’estime de soi avec l’échelle de Rosenberg (EES). Les analyses ont consisté en des ANOVAS par mesures répétées puis en des tests post-hoc.
Les résultats ont mis en évidence une évolution très significative sur les 2 dimensions : régulation émotionnelle [F(4,104) = 28,00 ; p≤0,001] et estime de soi [F(4,104) = 6,21 p≤0,001].
Les analyses post-hoc ont montré une évolution en deux temps :
·       avant 7-10 mois : la régulation émotionnelle se détériore**** et l’estime de soi monte*;
·       après 7-10 mois : la régulation émotionnelle s’améliore**** et l’estime de soi baisse****.
Chez ces femmes vulnérables, la régulation émotionnelle peut donc évoluer positivement au cours de la vie mais une durée minimum en milieu protégé semble nécessaire à cette évolution. Au terme du séjour, l’estime de soi est plus basse qu’à l’arrivée, probablement parce que ces mères ont pris conscience de leurs responsabilités (maternité, autonomisation).
Une des limites de cette étude est qu’il est difficile de savoir si cette évolution peut être attribuée à l’efficacité des dispositifs du centre maternel ou si elle relève du processus développemental actif chez les jeunes mères. Une étude complémentaire menée avec un groupe contrôle de mères suivies en PMI devraient permettre d’apporter un éclairage à cette question.
* p≤0,05, **** p≤0,001

Presentation comments

Be the first to comment this presentation

Back to main page in