Filtrer par

Catégorie

Introduction Le don de sang dans la région Nord-Ouest du Maroc se fait sans réalisation préalable de l’hémoglobine pré-don. Par ailleurs, nous notons l’absence de travaux scientifiques qui rapportent des données sur les lignées érythrocytaires, leucocytaires et plaquettaires chez les donneurs de sang (DDS) au niveau régional, voire national. Objectifs Etudier le profil de l’hémogramme chez des DDS prélevés dans la région Nord-Ouest du Maroc afin de fournir aux décideurs du CNTSH des arguments scientifiques valides permettant de compléter les critères d’aptitude au don, par l’hémogramme.
Méthodologie Etude prospective, réalisée chez 15797 DDS volontaires âgés de 18 à 60 ans, prélevés lors des collectes mobiles ou fixes effectuées par les CRTS de Tanger et de Tétouan de Novembre 2014 à Mai 2016. L’hémogramme a été réalisé à l’aide d’un automate Sysmex KX21N® et l’analyse des données a été réalisée par SPSS.
Résultats  Selon l’OMS, l’anémie correspond à un taux d’hémoglobine (Hb) inférieur à 12g/dL chez la femme et inférieur à 13g/dL chez l’homme. Nous avons  remarqué que 14,5% des femmes (n=1054) et 3,05% des hommes (n=245) étaient anémiques. L’analyse de la lignée blanche a montré l’existence d’une leucopénie chez 2,05% des DDS et de 807 cas d’hyperleucocytose (soit 5,27% des DDS). L’étude de la lignée plaquettaire, quant à elle, a montré l’existence d’une thrombopénie chez 3,97% des DDS et une thrombocytose chez 151DDS (soit 0,99% des cas).
Conclusions L’hémogramme serait une analyse indispensable et préalable à tout don de sang au niveau de la région Nord-Ouest du Maroc surtout chez les candidats de sexe féminin.
Mots clés Donneurs de sang ; Hémogramme ; Nord-Ouest Maroc.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in