Filtrer par

Catégorie

Les recommandations HAS 2014 sur le choix des CGR en urgence vitale ont donné lieu à des consignes locales au  CHU de Bordeaux : « 1/ Respect  du statut RH1 du patient s’il est connu. 2/ En l’absence de groupe connu, transfuser les hommes en O RH:1 et les femmes en O RH:-1 ». Cette étude évalue le respect de ces consignes en 2016 (1ère évaluation réalisée en 2015). Méthode : Etude rétrospective sur les CGR délivrés en 2016 par les 5 DUV du CHU. Pour chaque patient, l’existence de résultats de groupes sanguins antérieurs est recherchée (dossiers informatisés)  ainsi que la trace de leur consultation avant la transfusion. Pour les femmes n’étant plus en âge de procréer, il est admis que la consigne est respectée même si transfusées en CGR RH:1 (conformément aux recommandations HAS). Résultats : 293 CGR ont été transfusés à 99 patients (58 hommes et 41 femmes) : 36 hommes ont reçu des CGR O RH:1; 22 hommes ont reçu des CGR O RH:-1 (choix justifié pour seulement 2 patients dont le groupe était connu RH:-1). Dix femmes ont reçu des CGR O RH:1 (justifié soit par leur âge, soit par l’existence de groupes consultés) et 31 femmes ont reçu des CGR O RH:-1 dont 4 n’étaient plus en âge de procréer et connues RH:1 (résultats consultés). Discussion : Au total, le respect des recommandations pour l’année 2016 est de 65% pour les hommes et 90% pour les femmes, soit une amélioration significative par rapport à 2015 (respectivement 36% et 86%). La marge d’amélioration reste importante pour les hommes ; en effet ce sont les patients masculins qui sont impactés par ces nouvelles consignes. Des actions de sensibilisation sont à poursuivre pour optimiser cette prise en charge.

Commentaires de la présentation

Soyez le premier à commenter cette présentation

Back to main page in